Quinzaine de la danse

Pour son étape aux Pâquis, Cirrus a le plaisir et l’honneur d’accueillir différentes compagnies de danse qui viendront proposer 7 performances en plein air, à apprécier sans modération !

Pour en savoir plus sur la Compagnie, visitez la page : http://marinebesnard.com/

Le 26 juin 2017 à 20h30 – DROP THE GOGO – Cie Woman’s move

Utilisant comme prétexte les gogo-danseurs parfois présents dans les clubs et dont on attend habituellement qu’ils remplissent leur rôle de décoration mouvante, Drop the Gogo questionne nos ambitions et nos fantasmes: sont-ils réellement les nôtres ou nous ont-ils été imposés?
Voyage au pays du narcissisme, cette courte performance met en scène notre dépendance à l’image et notre vulnérablilité au regard de l’autre.
Dans le miroir du sexy, le reflet est déformé. Une chose est sûre: le strip-tease ne sera pas celui que vous croyez.

https://www.womansmove.com/

  • Chorégraphie – Elsa Couvreur en collaboration avec les danseurs​
  • Interprétation – Sophie Ammann, Iona D’Annunzio, Cédric Fadel Hattab, Margaux Monetti, Mathieu Parola, Noëlle Quillet​
  • Musique – Superpitcher, Worakls et tant d’autres​
  • Composition et technique son – Nicolas Senjaric​
  • Decors – Paul Rauly
  • Durée – 25 min​

Soutenu par la Ville de Genève, la Ville de Carouge et la Fondation Göhner

Le vendredi 30 juin à 19h00 et 20h30 – THE SENSEMAKER – Cie Woman’s move:

Un téléphone, un répondeur, une chaise, un tailleur, des chaussures à talons. Des musiques et des textes audios qui s’enchaînent, aussi variés qu’inattendus. Les mêmes gestes, encore et encore, interprétés de différentes manières. Une chorégraphie qui parle interprétée par une danseuse qui ne parle pas. Des regards paniqués, des mouvements saccadés, mais toujours – le sourire, même si il est crispé.

« Veuillez, s’il vous plaît, nous montrer toute l’étendue de votre motivation et votre dynamisme ».

Que l’entretien d’embauche commence.

https://www.womansmove.com/

  • Chorégraphie et intérprètation – Elsa Couvreur
  • Musique – Tony Renis, Ludwig Van Beethoven, Angel Haze et tant d’autres​
  • Durée – 25 min​

Soutenu par la Ville de Carouge et la Fondation Göhner

Le samedi 1 juillet à 20h30 et 21h30 – Lago Tango

Un carré bleu en plein air, deux danseurs de tango, trois musiques choisies par le public. Voici les ingrédients de Lago Tango. Une femme et un homme improvisent ensemble : ils se rencontrent, se jaugent, s’étreignent, se défient, se comprennent et jouent avec les clichés du tango pour tisser une histoire unique, à chaque fois renouvelée…

Marie-Elodie et Mauricio sont partenaires de tango argentin et enseignent ensemble depuis 3 ans.

La performance sera suivie de 15 minutes d’initiation au tango, rejoignez-les !

  • Danseurs : Marie-Elodie Vattoux et Mauricio Borgarello
  • Durée performance : 12min
  • Durée initiation : 15min

En savoir plus sur http://mauricioetmarie.blogspot.ch

Le dimanche 2 juillet à 18h30 et 20h30 – Si | Si – Cie WAVE

Si | Si explore le paradoxe qui établit qu’entre l’apparence qui se dégage d’une personne et son comportement, un écart significatif peut s’instaurer. Inspirée par le recueil de poèmes Le journal poétique de Sissi, la chorégraphe puise les élémentsde sa création dans les écrits de l’Impératrice Elisabeth d’Autriche, laquelle se décrit, notamment, comme une mouette survolant la mer du Nord. Cette quête de la liberté, cette volonté d’échapper à toute relation protocolaire et codifiée place l’Impératrice dans un espace temps qui semble ne pas lui appartenir.

http://wavedanceco.weebly.com/the-company.html

    • Production : WAVE
    • Chorégraphe et danseuse: Pauline Raineri Danseuse
    • Soutiens: Fonds SIG et CORODIS – La Loterie Romande.

Si | Si – Stage Teaser from WAVE on Vimeo.

Si | Si a été sélectionné pour la 25ème édition du Festival Lucky Trimmer à Berlin en 2017.

Le mercredi 5 juillet à 20h30 – Avant l’instant d’après – Cie Wati Sera

Le temps existe-t-il ? Celui qui ​nous presse et nous oppresse, que l’on rattrape, que l’on perd, que l’on prend, que l’on vit, que l’on subit, que l’on regarde défiler… Petite satire de nous-mêmes, illustration dansée d’un contemporain…

La compagnie : La Cie Wati Sera est composée de Myriam Salmon et de Cécile Koéta, chorégraphes et interprètes. Formées en danses hiphop et contemporaine pour l’une et en danses traditionnelles d’Afrique de l’Ouest et afro-contemporain pour l’autre, elles fusionnent leur style dans le partage et l’harmonie du mouvement.

En savoir plus sur : http://ciewatisera.wixsite.com/watisera

  • Durée de la pièce : 30 min (intro et salutations compris). Tout public.
  • Crédit pièce : Chorégraphes et interprètes : Myriam Salmon, Cécile Koéta
  • Crédit musique : C2C, Ballaké Sissoko, Pinkfloyd, Roger Molls.

Le samedi 8 juillet à 19h00 et 20h30 – Rencontre 2.0 – Ciemulator Dance Theatre

Les personnages de l’histoire tentent de rétablir un contact humain, dans une société où la communication virtuelle prend le dessus. Comment repenser la relation à autrui dans ce contexte? C’est l’histoire d’une jeune fille qui prend conscience de son isolement dû à l’utilisation excessive des nouvelles technologies de communication. La musique originale habite les danseurs au travers de leur grande physicalité et grande capacité émotionnelle. Un langage humain, une approche de l’autre naïve et sincère.

La compagnie souhaite mettre en avant la danse en racontant des histoires qui plongent le public dans des expériences réelles, fortes en émotions et en thématiques actuelles. Ciemulator Dance Theatre désire surprendre et immerger des spectateurs de tout âge dans des lieux inhabituels au travers de la danse-théâtre et de films.

www.ciemulator.com

  • Chorégraphie : Marine Besnard
  • Danseurs : Margot Couturier, Marie-Elodie Vattoux, Ilario Santoro et Marine Besnard
  • Musique originale : Jeremy Gras

Soutenu par la Ville de Carouge, SIS, Le Flux Laboratory, Le département de l’instruction public de la culture et du sport.

Le dimanche 9 juillet à 18h30 et 20h00 – Moi – Cie SAN.TooR

L’être humain au contact de la réalité matérielle et sociale élabore des concepts, les relie entre eux et acquiert de nouvelles connaissances. Cet ensemble de processus semble être la pensée. La pensée est chez l’être une activité psychique qui n’a de cesse. Lorsque nous réalisons que nos pensées prennent le dessus sur nous, il y aurait peut être encore une chance de vivre l’instant présent. Le combat contre moi, mon être et mes pensées peut alors commencer.

Cie SAN.TooR

La compagnie SAN.TooR a été créée en 2016 à Lausanne par Ilario Santoro.

Etant animé par le mouvement depuis toujours, son sens du groove et du partage a toujours été au centre de sa vision de la danse. Pour lui la danse est une thérapie. D’ailleurs il dit souvent « la danse fait du bien ».

À travers sa danse, il a toujours voulu donner des moments de plaisir et d’évasion au public, en cherchant à exprimer sa propre vision du monde ainsi que ses opinions.